La fille qui ne sait pas quoi tricoter et celles qui en ont trop en cours

Vous ne rêvez pas, ça arrive (rarement) mais ça arrive que des tricoteuses ne savent pas quoi tricoter. Non, non, ce n’est pas mon cas ni le cas de la plupart d’entre vous, n’est-ce pas?  Quoique, nous aimerions bien nous astreindre à finir chaque projet avant d’entamer autre chose… ça éviterait les sac d’encours qui traînent partout!

Et oui Sophie (dentelle) nous avait prévenues qu’elle viendrait au tricot thé les mains vides. Son châle en Silk&Wool bleue (que nous avons régulièrement vu progresser est terminé) et elle ne s’est pas encore décidée pour son prochain ouvrage. Nous lui avons gentiment proposé de l’occuper avec quelques uns de nos encours…

Elle a tout de même apporté sa broderie dentelle au fuseau fraîchement terminée pour en faire les finitions. Admirez le travail d’orfèvre…

dentelle-fuseau

Sophie (Octopupuce), Sigrun, Caro et moi avions de quoi faire et même l’embarras du choix dans les encours à apporter.

Sophie avance sur son poncho Muscari poncho qui revient de loin. Il a survécu à des rafales de vents et a évité de justesse de finir sous les pneus d’une voiture… Sigrun est toujours à fond dans le crochet et termine ses derniers carrés pour son plaid en laine islandaise Einband. Caro s’est retrouvée au « chômage technique » par manque de matière première avec son étole au crochet en laine Mille Colori de Lang yarn mais avait ressorti ses pelotes de cotons pour finir une manique de cuisine. Et moi, je recommençais un snood pour ma fille en Alaska de Drops, snood qui n’a pas bien supporté son premier bain…

tricot-the-milk-nancy-02-15

Le tout accompagné des incontournables douceurs proposées par la Mum de Milk : verrine poire pralin et clafoutis poire caramel beurre salé.

verrine-poire-pralin-milk

Voilà le debriefing du jour, c’est bien la première fois que je suis aussi rapide à rédiger un compte rendu….

On se retrouve vendredi 6 mars 2015 de 18h à 19h45 pour un apéro tricot au Comptoir St Michel.

Apéro tricot du 21 février

C’est toujours un plaisir de se retrouver entre copines tricoteuses pour un petit apéro, surtout quand la gourmandise est de la partie…

comptoir
Il y avait donc Lexie et sa grande fille, Cathsan remise des ses émotions ferroviaires, Amélie, venue sans ouvrage, juste pour passer un bon moment, Elise, qui est arrivée plus tard, Emy, Séverine, Stephanie, Flore et moi.
Et puis aussi deux charmantes dames, qui nous attendaient pour nous donner un gros sac de pelotes inutilisées. On les remercie pour ce geste et pour ce qu’il symbolise : partage, transmission, des mots que nous connaissons bien au tricot thé… Mesdames, on espère vous revoir un jour parmi nous ;)

On a donc beaucoup papoté, pas mal grignoté, mais on a essayé de ne pas trop sauter de mailles…
Pour Flore et moi, ce fut du crochet : étole multicolore pour moi, giant granny bleu et gris pour Flore (l’addiction se confirme, Flore, tu es fichue ça y est ! ;) )
Pour Lexie, c’était un début de châle Abyssal noir, pour Steph un bonnet à offrir  avant le retour du printemps. Séverine et Cathsan continuaient leurs châles, quant à Emy, elle commençait une étole…

comptoir1(Pas facile d’avoir des photos lumineuses, car au Comptoir saint Michel, l’ambiance aux lumières tamisées … )

Prochain apéro tricot, c’est le vendredi 6 au même endroit. En attendant, on se retrouve demain , jeudi 26, pour un tricot thé chez Milk, de 13h45 à 15h45 environ.

Tout est bien qui fini bien…

Pour vous faire patienter avant le compte rendu de notre apéro-tricot d’hier soir au comptoir Saint Michel, Cathsan voulait partager avec vous la petite aventure qu’elle a vécu à l’occasion de sa visite à L’AEF le week-end dernier…

« Depuis l’année dernière, j’ai prévu d’aller à l’Aiguille en Fête avec ma copine Agnès. Puis il y a quelques mois ma fille ainée s’est ajoutée à notre virée.
Alors le vendredi soir, j’ai préparé mes affaires : un manteau pas trop chaud (nous ne serons pas beaucoup dehors), des chaussures confortables (nous allons en faire des kilomètres), le sac à main allégé au maximum, avec pleins de petits sacs pour rapporter mes achats, les tickets d’entrée du salon, le plan du salon et les billets de train pour nous trois.
Samedi matin nous voilà parties à la gare de Nancy emmenées par mon mari et nous voici enfin installées dans le train.
Arrive un monsieur qui dit avoir les même places que nous, je vérifie mes billets : c’est le bon train, la bonne voiture et les bonnes places… Soudain mes yeux tombent sur la date de mes billets et là mon sang ne fait qu’un tour :  j’ai bien réservé les billets de train mais pour le 14 mars ! Vite nous récupérons nos affaires et quittons le train, moitié honteuse, moitié rigolardes.
Voilà comment nous avons failli aller à L’AEF 2015. Inutile de reprendre des billets, nous n’aurons pas de tarif intéressant, tant pis nous irons quand même à Paris, mais le 14 mars. Le salon sera terminé mais nous irons faire les boutiques de tissus et de laine.
Nous avons quand même passé une bonne journée, nous sommes allées chez Mondial Tissus à Metz, en avons profité pour découvrir le magasin Zodio et avons bien mangé au restaurant 100Patates, et surtout nous avons bien ri de notre mésaventure ! »

Cathsan, tu nous prouves encore une fois que « faire et défaire… » ;)
Est ce que tu étais en train de penser au tricot-thé quand tu as pris tes billets ?

C’est Flore qui le dit : « Comment j’ai appris à crocheter »

Aujourd’hui, c’est Flore qui nous parle du Tricot thé…

« Avant, je regardais certains patrons en me disant ça :
-Roh là là ! Quelle est belle cette bordure de gilet ! Point d’écrevisse ?… Mais qu’est-ce que c’est que ça ?… Du crochet ! Ah flûte, je ne sais pas crocheter.
-Roh là là ! Quelle est belle cette écharpe, le point est trop beau !… Point étoile… au crochet ! Ah… pas de bol.

Mais ça, c’était avant… avant que je m’incruste au Tricot Thé !

Une de mes résolutions 2014 était d’apprendre à tricoter des chaussettes avec la technique du magic loop. Et j’avais prévu d’inscrire en résolution 2015 : apprendre à crocheter. Finalement j’ai appris à crocheter en 2014… au cours d’un Tricot Thé, pour moi bien sûr mémorable. J’avais senti quelques jours auparavant l’Esprit du Crochet prendre possession de mes mains ! Et j’avais trouvé LE premier projet à crocheter : un sous-verre en forme de fleur.

Je testai chez moi le patron, je détestai. Je ne comprenais rien, c’était la catastrophe. Et les vidéos trouvées sur YouTube, avec toutes ces mains qui crochètent super vite sans qu’on n’y comprenne plus rien, me déprimèrent bientôt. 

Ce samedi matin-là, je vins avec mon pauvre petit patron et mes petites pelotes toutes tristes. Trouverai-je une bonne âme au Tricot Thé pour m’aider? Caro tenta de m’expliquer, de me réexpliquer… en vain, il faut l’avouer. On m’a dit que le crochet était simple à apprendre, je m’insurge haut et fort : c’est super difficile !

 Caro décida de faire une partie du patron pour me montrer mais elle découvrit qu’il était mal écrit et incohérent. Heureusement, elle retrouva rapidement sur son blog (merci les smartphones !) un patron, sans fautes, bien plus simple à réaliser et plus joli qui plus est. Elle me donna un cours improvisé, me fit une démonstration… Et je commençai à mon tour à crocheter. Une fois rentrée du Tricot Thé, je me jetai sur mon ouvrage afin de le terminer. Et je recommençai. Et je recommençai…

crochet-flore
Je sais donc enfin crocheter ! Un nouveau monde s’ouvre à moi !

L’Esprit des Chaussettes m’ayant quittée pour le moment, ma résolution 2015 est de m’atteler à un vrai projet en crochet… et le finir bien sûr ! Et avec tous les jolis livres que les tricopines m’ont offerts l’année dernière pour mon vingt-cinquième anniversaire (oui bon, je compte peut-être mieux le nombre de mailles que le nombre d’années, hum), j’ai plein de projets qui m’attendent.


crochet-premier-granny

Le premier est un « projet-boulet » mais qui me tient tellement à cœur : mon premier plaid en granny. »

Visite de Cathy de la boutique Drops « 1 ou 2 mailles » au tricot thé

De l’extérieur, on pourrait penser que chaque rencontre tricot est identique, une répétition d’un rendez-vous à l’autre.  Mais non, loin de là. Chaque tricot thé est unique : un petit moment rien que pour nous que l’on partage avec grand plaisir!

Qu’il pleuve, qu’il vente, qu’il gèle ou bien l’arrivée des vacances scolaires, rien ne nous empêche de nous lever le samedi matin pour venir tricoter.  Je crois que Caro, Céline, Christelle, Cathsan (revenue plus tôt que prévu de son escapade bretonne), Marie, Delphine, Stéphanie, Cathy, Séverine, Emy et Sophie sont d’accord avec moi!

Marie, nancéenne de fraiche date est venue se joindre à nous pour son premier tricot thé sur la région. On espère te revoir très vite!

Cathy (ex-nancéenne) de la boutique Drops 1ou2 mailles située près de Vesoul dans le 70 est venue spécialement de Haute Saône pour tricoter avec nous. Ca faisait un moment qu’elle avait envie de passer nous voir. Merci Cathy d’avoir fermé ta boutique samedi et abandonné tes clientes pour passer un moment avec nous. Ca nous fait toujours plaisir d’avoir de la « visite »!

02-15-rencontre-tricot-nancy

Nous avions profité de la venue de Cathy pour une livraison en main propre de laine à tricoter. Difficile de résister à l’appel des laines Drops surtout quand elles sont en promo : Big Delight, Eskimo, Alaska ou encore Andes, Alpaca, Nepal…

Séverine a fait son rangement de printemps avant l’heure et a apporté ses pelotes à destocker. Et comme nous sommes faibles face à la laine, nous avons gentiment allégé son stock pour venir alourdir le nôtre…

Pendant que Caro échantillonnait ses nouvelles laines Andes et Eskimo en vue de faire un col, nous admirions la jupe Late Summer Night’s Dream , non finalement ce n’est pas le modèle de chez Drops comme je l’ai cru mais un modèle gratuit de Ravelry « Lanesplitter Skirt » de Tina Whitmore, tricotée par Cathy en laine Drops Delight.

02-15-commande-drops-tricot-the

Mais, nous avons malgré tout tricoté tout en savourant de délicieuses navettes à la fleur d’oranger apportées par Sophie.

02-15-encours-tricot

Pour info, Sophie a depuis terminé son châle en Silk &Wool bleu, châle que nous avons vu évoluer au fil des TT. J’ai également terminé mon premier châle  Hitchhiker et j’espère qu’Emy a rentré les quelques fils de son tout dernier col!

snood-emy

Finalement, nous avons renoncé à notre escapade à la boutique Côté Laine à Chaligny, ce n’est que partie remise aux beaux jours et à la place, nous sommes allées manger un « vrai » burger chez Voyou. Je vous l’accorde, ce n’est pas forcément plus raisonnable !

burger

Retrouvons-nous samedi 21 février de 18h à 19h45 au Comptoir pour un apéro tricot!

Vendredi 30 : Le tricot thé qui a failli ne pas avoir lieu…

D’abord il y a eu des enfants malades et des mamans obligées de rester à la maison, puis des contre-temps, puis un lieu de rendez vous exceptionnellement fermé….

Mais contre vents et marées, nous avons quand même fini par nous retrouver, en tout petit comité il est vrai (Sophie, Géraldine, Lexie, Sigrun et moi), ce vendredi après midi chez Milk…

Il fut question de bonnets :
Sigrun devait l’avoir fini pour le lendemain (et qui l’a été ;) ) et surtout, le bonnet devait être facilement repérable pour ne pas être perdu, d’où son sommet rouge…
Lexie n’avait pas avancé depuis la dernière fois, mais on le sait toutes, certains projets sont réservés aux tricot thés et ne sortent pas de leur sac entre temps…
Quant à Géraldine, elle avait oublié son sac , mais elle portait quand même un chouette bonnet fait main ;)
tricothe milk21

Pendant que j’enchaînais les mailles d’une future petite bête au crochet, Sophie de son côté, décidait de rabattre les mailles de son châle dentelle (et vu le peu de fil restant sur son cône, nous lui avons toutes donné raison)

tricothe milk22
Tricot thé très intimiste donc, mais on a eu le plaisir de retrouver Géraldine, ça faisait bien longtemps (trop longtemps) qu’on ne l’avait pas vue…

Prochain rendez vous: ce samedi, le 7 février.
Au programme, tricot thé le matin, à la Brasserie de la Cour des Arts (à partir de 9h30), et on enchaine pour celles que ça tente, par une petite virée à Chaligny pour y découvrir le magasin « Coté Laine »
On déjeunera ensemble pour celles qui veulent, mais on ne sait pas encore où…

Apéro tricot de janvier 2015

Nous nous sommes retrouvées, samedi soir, pour notre apéro tricot mensuel au Comptoir St Michel malgré  les chutes de neiges répétées au cours de la journée et le verglas en soirée.

Sigrun, Cathsan, Isabelle, Sophie, Flore, Katja, Emeline, Caro, Christelle, Adeline et moi n’allions tout de même pas nous laisser intimider par la météo qui jouait en notre défaveur!! Il nous en faut plus pour nous décourager et manquer une rencontre tricot. Et ce n’est pas Adeline qui nous contredira, malgré un bon rhume, une courte nuit à cause d’enfant malade, et une bonne trentaine de kilomètres …

apero-tricot-nancy-janvier-2015

Katja est revenue, non pas avec son rouet, mais avec un joli fuseau en bois et de la belle laine colorée à filer. De nouvelles passions sont nées…

apero-tricot-filage-nancy-0115

Flore et Sigrun, en nouvelles adeptes du crochet, n’arrêtent plus de crocheter. Sigrun vient de finir sa première mitaine Rainbow et Flore débute une jolie couverture de poupée en granny  à réaliser dans des délais très, très courts!!!

mitaines-crochet-debutantes

Sinon, de nombreux autres projets sont sur les aiguilles dont certains touchent à leur fin. Sophie termine la bordure de son châle en Silk&Wool, Isabelle avance bien sur le poncho de sa fille qui vérifie les progrès de sa mère, Caro progresse sur sa couverture …

Les châles sont toujours à l’honneur pour le plus grand plaisir des yeux. On ne se lasse jamais d’admirer les choix des uns et des autres, de toucher les matières et de découvrir de nouvelles idées.

rencontre-tricot-nancy-janvier-15

Prochain rendez-vous tricot, vendredi 30 janvier à partir de 13h45 à la Brasserie des Arts.

Les chaussettes de Sophie

Fin novembre 2013, Sophie en avait surpris plus d’une avec cette technique insolite : tricoter 2 chaussettes en même temps sur une aiguille circulaire…
Avantage majeur de cette façon de faire : fini la galère de la première chaussette qu’on range dans un coin le temps de l’oublier complètement (hein Catherine ;) ), galère  communément appelée « Syndrome de la chaussette solitaire ».

Sophie commençait donc une paire de chaussette pour sa fille, mais pas n’importe quelles chaussettes : des chaussettes dentelle !

Une chaussette, c’est déjà long à faire, mais alors deux en même temps, moi ça m’épate!
Mais Sophie n’est pas du genre à lâcher le morceau ;) . De tricot thé en tricot thé, on a vu ces belles chaussettes monter, monter…. Jusqu’à fin janvier, où Cath nous annonçait la fin des tricots boulets, dont ces fameuses chaussettes.
On attendait toutes, impatientes et ravies, le prochain rendez-vous pour admirer l’œuvre terminée.

Mais en février, les chaussettes étaient toujours sur les aiguilles. Et en mars aussi
Sophie nous expliqua que sa fille lui demandait de les faire plus hautes, encore plus hautes, toujours plus hautes…

Et puis un jour d’avril 2014 …plus de chaussette dans le sac à ouvrage de Sophie ! Grande nouvelle, sa fille avait estimé la hauteur suffisante (et réclamée la même paire en noir).

L’histoire ne dit pas si Sophie a rempilé pour une deuxième paire, mais celle-ci en tous cas, est finie et bien finie :

tricothe 15

Si l’envie vous prend , le modèle est disponible sur Ravelry, et vous y trouverez aussi la preuve que Sophie n’a pas travaillé pour rien…

 

C’est Monique qui le dit…

« Un ensemble de souvenirs

 29 juin 2012, c’était notre première rencontre. Et quatre mois et un demi plus tard, notre premier tricothé. Et nous sommes en 2015.
Cath, Caro, Elise, Lexie, Cécile, Gaelle, Géraldine et moi même, nous nous étions donné rendez vous à la Bricolerie pour se rencontrer autrement que par blogs interposés.
Je ne crois pas que nous pensions à ce moment là que notre petit groupe allait s’agrandir autant. Que nous allions avoir tant de souvenirs à partager. Que notre passion pour le tricot, le crochet, le fil, les aiguilles allait nous conduire à ces moments de fou rire.
Qu’autant de femmes, et maintenant d’hommes, allaient s’échanger des secrets, des idées, des patrons, des modèles et des cadeaux. Et quels cadeaux ! Ah ! les émotions ressenties lors du partage des cadeaux pendant des soirées inoubliables, des restaurants, des pique knit.
Mais j’ai dû laisser ces moments au loin. J’ai dû m’éloigner de cet îlot de joie et de bonne humeur où on oublie tous les tracas de la vie. Et je suis revenue au point de départ.

Je les connais à nouveau, par blog interposé. Mais je les connais … et je continue à rire et à me souvenir en les lisant ! « 
Monique alias Soleil de minuit

 

Le tricot thé, c’est vous qui en parlez le mieux…

Je vous parlais jeudi d’une nouveauté sur notre blog,  et bien la voici!

Chaque rencontre faisant l’objet d’un article, on essaye Cath et moi de rendre ces articles suffisamment vivants pour que le blog ne se réduise pas à un banal catalogue.
Mais au fil du temps, ça va finir par devenir lassant…

Nous avons décidé de vous laisser la parole, à vous, les membres de notre tricot thé, vous qui faites vivre ces rendez vous multi-mensuels.

Une anecdote, un souvenir, vos impressions, un événement marquant ou amusant, une réflexion philosophique, une analyse sociale ;) … Bref,  le tricot thé vu de l’intérieur, par celles et ceux qui y participent .

Nul besoin de se sentir l’âme d’un écrivain : un grand paragraphe ou quelques simples phrases, peu importe, l’important sera l’authenticité de vos propos !
Le premier « C’est vous qui le dites » est déjà prêt, il sera publié très bientôt et après, ce sera à vous de faire vivre cette nouvelle rubrique.
Alors lancez vous, laissez libre court à votre inspiration, parlez nous de VOTRE tricot thé ;)