Les chroniques du Tricot thé

« Et avec ça ma p’tite dame ? »

Après le plat de lard grillé gargantuesque que Sophie a vu arriver sur la table dans les Vosges, c’est Flore qui s’est retrouvée nez à nez avec tout un étal de viande et de charcuterie…mais crochetées celles là !!
Elle en a profité pour prendre quelques photos :

 » Hey les filles ! Devinez à qui j’ai pensé en visitant l’exposition « Ces animaux qu’on mange » au Musée Aquarium de Nancy, durant les Journées du Patrimoine ? « 

butcher1
Saucisses, knacks, volaille, saucissons, jambon, cervelas,  rôtis et côtes de boeuf , il ne manque rien, même la tête de veau y est, pour les amateurs…

butcher
« The woll butchery » de Clémence Joly – exposition ouverte jusqu’au 3 janvier 2016, au musée aquarium de Nancy

Jolie découverte de vacances : Les fils de Pompompidou, à Vannes

Que fait toute tricoteuse qui se respecte quand elle part en vacances ? Elle se renseigne sur les boutiques de laines qu’elle va pouvoir découvrir durant son séjour bien sûr !!

Je ne fais pas exception à la règle vous le savez bien… A Vannes donc, j’ai découvert avec plaisir cette petite boutique tenue par Nolwenn : Les fils de Pompompidou.

Vannes 5
De la couleur partout, l’envie de toucher à tout…un vrai petit coin de bonheur !
Ici, on trouve une bonne partie de la gamme Drops et un peu de Zauerball de Shoppel-wholle. Il y a aussi les accessoires Knit Pro et des kits de blocage (que j’ai complètement oublié de regarder d’ailleurs, zut ! )

Nolwenn donne des cours de tricot, anime des ateliers et vous conseille avec le sourire.

Vannes 2
Je cherchais de quoi faire mon Sunday Shawl et j’ai beaucoup hésité entre deux qualités de fil… Finalement, j’ai décidé de m’asseoir dans le petit coin salon (que je n’ai pas photographié car je n’y étais pas seule ;) ) et de faire des essais. Nolwenn m’a prêté ses crochet, m’a fait un café  et j’ai pu choisir sans me presser.

Vannes 6
Si je n’avais pas été attendue, je crois que je serais restée un bon moment à papoter…
Depuis, mon Sunday shawl est terminé, je suis ravie de mon choix de laine (la cotton-mérino Drops) et je sais que si je repasse par là, j’irai faire un petit coucou à Nolwenn !

———————————-

Les Fils de Pompompidou,
28 rue du Capitaine Jude
56000 Vannes
Aussi sur Facebook

Flore joue les reporters

Il y a quelques temps, Flore m’envoie un petit reportage avec photos prises sur le vif…

« Il arrive qu’on pense aux tricopains et tricopines en dehors des Tricot Thés, surtout quand on se dit : ah si ils/elles étaient là, à voir cela aussi !
Je suppose que Cath a dû se faire cette réflexion (en tout cas je l’espère !) lorsqu’elle a rencontré Stephen West dont on parle si souvent lorsqu’on se retrouve devant un thé ou un mojito un soda…
Moi, j’ai pensé à vous vendredi soir dernier. J’étais en route pour assister à un concert de chansons canailles par les Tit’s Bestioles à Norroy-le-Veneur. Non, ce ne sont pas les sujets licencieux de ces chansons qui m’ont fait penser à vous… encore que, certains Tricot Thés passés auraient pu m’y faire penser !
Mais non, c’est bien sur le chemin que j’ai pensé à vous : j’ai traversé en voiture une allée d’arbres yarn bombés! .

yarn-bombing-02
Ni une ni deux, j’ai demandé au conducteur de stopper net. Il fallait que je vous montre ça.

yarn-bombing-01
Il s’agit d’une réalisation de la MJC Saint-Privat-la-Montagne.
Quel plaisir de voir du tricot partout ! « 

yarn-bombing-03

Merci Flore pour ces photos, quelle esprit d’à propos ;)  !!

Et vous, ça ne vous donne pas envie de customiser votre paysage familier… ? Votre boîte aux lettres par exemple, ce serait un bon début non ?

Tout est bien qui fini bien…

Pour vous faire patienter avant le compte rendu de notre apéro-tricot d’hier soir au comptoir Saint Michel, Cathsan voulait partager avec vous la petite aventure qu’elle a vécu à l’occasion de sa visite à L’AEF le week-end dernier…

« Depuis l’année dernière, j’ai prévu d’aller à l’Aiguille en Fête avec ma copine Agnès. Puis il y a quelques mois ma fille ainée s’est ajoutée à notre virée.
Alors le vendredi soir, j’ai préparé mes affaires : un manteau pas trop chaud (nous ne serons pas beaucoup dehors), des chaussures confortables (nous allons en faire des kilomètres), le sac à main allégé au maximum, avec pleins de petits sacs pour rapporter mes achats, les tickets d’entrée du salon, le plan du salon et les billets de train pour nous trois.
Samedi matin nous voilà parties à la gare de Nancy emmenées par mon mari et nous voici enfin installées dans le train.
Arrive un monsieur qui dit avoir les même places que nous, je vérifie mes billets : c’est le bon train, la bonne voiture et les bonnes places… Soudain mes yeux tombent sur la date de mes billets et là mon sang ne fait qu’un tour :  j’ai bien réservé les billets de train mais pour le 14 mars ! Vite nous récupérons nos affaires et quittons le train, moitié honteuses, moitié rigolardes.
Voilà comment nous avons failli aller à L’AEF 2015. Inutile de reprendre des billets, nous n’aurons pas de tarif intéressant, tant pis nous irons quand même à Paris, mais le 14 mars. Le salon sera terminé mais nous irons faire les boutiques de tissus et de laine.
Nous avons quand même passé une bonne journée, nous sommes allées chez Mondial Tissus à Metz, en avons profité pour découvrir le magasin Zodio et avons bien mangé au restaurant 100Patates, et surtout nous avons bien ri de notre mésaventure ! »

Cathsan, tu nous prouves encore une fois que « faire et défaire… » ;)
Est ce que tu étais en train de penser au tricot-thé quand tu as pris tes billets ?