Festi’Fibres : le festival de la laine de Ventron dans les Vosges

Cathsan, Sophie et moi sommes allées découvrir Festi’Fibres, le nouveau festival de la laine qui s’est déroulé les 12 et 13 septembre 2015 pour la première édition au Ventron dans les Vosges.

Catherine avait trouvé par hasard une annonce parlant de cette manifestation. J’avais également entendu dire à Felletin qu’un festival autour de la laine était en train de se mettre en place pour la rentrée 2015 dans les Vosges. Sans avoir plus d’informations, nous avons  décidé de partir en expédition. Quand il s’agit de laine, il ne faut pas grand chose pour nous pousser et puis au pire, on aurait profité d’une journée au grand air.

festifibres-2015

Nous sommes donc parties dimanche dernier dès 9h du matin. Après 1h30 de route, nous sommes arrivées sur le site du Musée du Textile de Ventron qui se trouve en plein coeur des Vosges dans un cadre magnifique.

Ce festival Festi’fibres 2015 est la première édition de cette manifestation qui je l’espère en verra d’autres. Articulée autour du Musée du Textile, plusieurs tentes ont été dressées pour accueillir les différents exposants : ventes de laines , ateliers de tonte, ateliers créatifs…

ventron-2015

A notre arrivée nous avons été accueillies par la pluie et par les moutons qui attendaient dans un enclos d’être tondus. Et nous avons assisté à la première tonte de mouton de la journée faite tout en douceur.

ventron-2015-tonte-moutons

Oui, une tonte tout en douceur, la preuve en images et avec l’accent vosgien en cadeau:

Accompagnées de Philippa, une amie dentelière de Sophie, nous sommes ensuite allées visiter le Musée du Textile et avons profité d’une visite guidée. Je ne vais pas vous rapporter ici toutes les étapes du traitement des fibres, de filature, de tissage… ce serait trop long et je vous avoue que je n’ai pas tout retenu.

Mais nous avons eu un aperçu des différentes étapes de fabrication avant l’automatisation et surtout pu admirer les machines d’époque, telles que les piqueuses de carton perforé pour la réalisation de jacquard ou différents métiers à tisser selon les tissus à réaliser…

ventron-2015- musee-textile

Nous avons zappé la fin de la visite. Et oui, nous avions réservé une table à l’Auberge de la Chaume du Grand Ventron… N’oublions pas qu’en plein dans les Vosges, les restaurants, ça ne court pas les routes et c’est encore plus compliqué un dimanche midi. Si on voulait manger on avait intérêt à être à l’heure.

Nous avons repris la voiture et parcouru à nouveau des petits chemins pour nous retrouver dans ce décor à perte de vue avec l’auberge bien authentique qui va avec.

ventron-2015-auberge

Le décor était planté pour savoir ce qu’on allait manger… dans le cochon tout est bon surtout quand il est de la maison!

Nous avons commencé par un kir lorrain à la mirabelle. Sophie a pris en entrée du lard grillé. Nous avons bien ri en voyant son plat arriver! Philippa une assiette de crudité et terrine maison. Cathsan et moi, nous nous sommes partagé une belle salade vosgienne.

En plat de résistance, des saucisses maison avec de la tofaille (spécialité vosgienne à base de pomme de terre), Régal du Chaumiste (gratin au munster). Côté fromage (inclus dans le menu), nous avons été raisonnables et pris une seule assiette pour 4. Sans oublier l’incontournable tarte aux brimbelles, mais nous avons été deux à préférer une part de vacherin pour faire glisser notre copieux repas.

Bon, vous imaginez bien qu’après un tel repas, nous avons eu du mal à décoller!

ventron-20155-auberge-chaume-ventron

Nous sommes tout de même retournées au Musée du Textile pour voir l’exposition « Avec 100 grammes de laine » que nous n’avions pas vue puisqu’une orgie culinaire nous attendait.  C’est fou ce qu’on peut faire avec 100 grammes de laine. A chacun son inspiration…

ventron-2015-expo-laine

Nous sommes ensuite allées voir les différents stands présents : Artifilum, Les toisons bretonnes, Les instants de Louise, Séraphita, La laine Emoi, Myrobolan… On a eu vite fait le tour. Ils n’étaient pas si nombreux.

ventron-2015-festival-laine

Et il y a avait également quelques ateliers créatifs : filage, tissage, feutrage…

ventron-2015-atelier-laine

La région compte encore des industries textiles et également des producteurs de laine, finalement plus qu’on ne le pense. Le festival a tout sa légitimité et aussi c’est sympa de ne pas avoir à aller à l’autre bout de la France pour des salons autour de la laine.

C’était la première édition, donc pas beaucoup d’exposants. En même temps, il n’y a pas eu beaucoup de communication autour de cet évènement ce qui expliquerait un peu cela et c’est bien dommage. A souhaiter  une meilleure organisation pour l’année prochaine.

C’était une balade dominicale très sympa. Nous avons passé un très bon moment, mais ça fait malgré tout un peu loin pour si peu. Pour vous dire, nous n’avons rien acheté. En même temps les tentes rouge et jaune n’aidaient pas non plus à identifier les couleurs des fils que l’on tenait à la main…

Merci encore à Cathsan de nous avoir servi de chauffeur!

On se retrouve tout à l’heure à partir de 18h au Comptoir St Michel pour l’apéro tricot!

5 réflexions au sujet de « Festi’Fibres : le festival de la laine de Ventron dans les Vosges »

  1. Super, et très complet, ce petit reportage!
    L’expo « avec 100 gr de laine » , je devais aller la voir cet été en Belgique avec Annick et puis finalement on avait fait autre chose ; décidément …
    Les auberges vosgiennes et leurs quantités gargantuesque, ça me fera toujours rire !

  2. Merci pour ce reportage.
    J’ai aperçu mon arbre que j’ai fait avec 100g de laine. J’adore cette région mais je suis trop loin… alors un beau reportage comme c’est bien agréable !

  3. très bon article. Effectivement, il s’agissait d’une première. Nous aurions aimé avoir plus d’exposants notamment locaux, mais beaucoup ont hésité.
    D’autre part, des problèmes de transmission d’invitations semblent s’être produits. (merci de me contacter, pour plus d’informations).
    La prochaine édition devrait avoir lieu dans deux ans. D’ici là, nous allons travailler pour éviter les erreurs techniques (les chapiteaux jaunes et rouges n’étaient absolument pas prévus !), les fichiers professionnels à jour, le mode de communication.
    Un détail, les exposants à Festi’ Fibres sont tous professionnels et doivent produire un numéro de Siret (quelque soit le statut de l’entreprise).
    Les personnes qui seraient intéressées pour participer à Festi’ Fibres 2017 peuvent me contacter boite mail : fibres.festi@laposte.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Question Anti-spam : *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>